l’Agenda de Mère 1964, tome 5 (ebook)

l’Agenda de Mère 5

Le seul espoir pour l’avenir, c’est un changement dans la conscience de l’homme. Ce sont les hommes qui décideront s’ils y collaboreront ou si ce changement leur sera imposé par la puissance de circonstances écrasantes. À mesure que la Force nouvelle s’infiltre dans le corps de Mère, c’est le problème de la Terre qui se pose. Cette vibration de l’intensité d’un feu supérieur, comment la terre va t-elle l’absorber ? Je vois très peu de corps autour de moi qui soient capables de supporter ça… Alors qu’est-ce qui va se passer ? C’est l’année de la première bombe atomique chinoise, Mère a 86 ans. Une infiltration minuscule, infinitésimale, pointillante – c’est le miracle de la Terre ! Un miracle… catastrophique ? Le papillon n’est-il pas une sorte de catastrophe pour la chenille ? La mort n’est pas une solution, par conséquent on est à la recherche d’une autre solution – et il doit y en avoir une autre. Imperturbablement, Mère descend les degrés de la conscience cellulaire, et plus profond encore : Une espèce de certitude au fond de la Matière que la solution est … c’est à ce niveau atomique qu’il faut que ça change, il s’agit de cet état de vibration infinitésimale dans la Matière, là où le temps bascule dans autre chose : Peut-être est-ce dans le passé que je me promène, peut-être dans l’avenir, peut-être dans le présent ?… Et même la matière change de loi : Dès qu’on descend dans le domaine des cellules, cette espèce de lourdeur de la Matière disparaît. Ça recommence à être fluide, vibrant. Ce qui tendrait à prouver que la lourdeur, l’épaisseur, l’inertie, c’est quelque chose qui a été ajouté – c’est la fausse Matière, celle que nous pensons ou sentons, mais pas la matière telle qu’elle est. Alors une vraie Matière qui serait la Matière de la prochaine espèce ? Je suis à la frontière d’une nouvelle perception de la vie, comme si certaines parties de la conscience muaient de l’état-chenille à l’état papillon… Et la Terre gronde et proteste… contre quoi ? Toute la jeunesse semble être prise d’un vertige curieux… Passerons-nous, ou non, à une prochaine espèce ?

350 pages


Télécharger:

epub


Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s